Rechercher

Les ceintures de lunes



La ceinture est un outil millénaire qui accompagne les personnes dans l'idée de relier 2 parties du corps. Il en existe de toutes les matières : laine, coton, soie, cuir, etc.


Elle peut être un signe de rang social ou d'identité (religieux, judiciaire, chasteté), dans les arts martiaux (représentation du grade). Elle a également un côté esthétique (corset), médical (ceinture grossesse, douleur de dos). Elle a un usage pratique pour maintenir un ensemble d'habits (bretelle, kimono, etc.), ou en y ajoutant des bourses pour transporter des objets. Elle peut être associée à un bijoux comme dans la danse orientale, et de sécurité avec la ceinture dans les véhicules.


La ceinture est donc un objet, présente aux 4 coins du monde, utilisée au quotidien, aussi bien par les femmes que par les hommes, et qui perdure à travers le temps.


La ceinture d'une femme peut être en sorte sa carte d'identité. Qu'elle est sa symbolique ? Où est-elle positionnée ( ventre, bas ventre, sous la poitrine ou sur les hanches) ? Est-elle là pour réunir le corps ou le diviser ? Elle est visible aux autres ou visible seulement pour elle ? Avec quel matériel l'a-t-elle confectionnée ? Comment est-elle décorée ?


A l'époque, les brodeuses se retrouvaient au coin du feu et voyageait à travers les histoires de familles, les souvenirs. C'était un temps d'introspection, de rassemblement autour de lignée. Elle ouvrait un espace sacré qui permettait de se recentrer. Un moment suspendu hors du temps.


La ceinture de lune accompagne toutes les femmes, de tout âge et de toute culture. Une jeune fille sur le point d'accueillir ces premières lunes, une femme cyclique, une grossesse, une femme embrassant sa ménopause. Elle peut accompagner un passage, de la vie à la mort. C'est un outil qui peut réunir des générations de femmes.


La création d'une ceinture de lune est une occasion d'aller se chercher, se voir, se sentir, d'ouvrir un portail...



18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La rose