DSC_7696.JPG
 

Mon histoire

Je ne me suis jamais fondue dans le moule, j’ai toujours détesté faire comme tout le monde.

J’aime m’approprier ce qui me plait, piocher ce que j’aime et créer un mélange de tout cela.
Il va de même dans ma vie de maman :

J'adore être mère et pourtant j'ai détesté être enceinte
Je fais de la DME, mais je lui donne parfois à la cuillère
Je fais du cododo, mais mes enfants dorment aussi dans leur lit
Je suis pour la motricité libre mais je les mets aussi dans un parc.

Je trouve qu’il n’y a pas UNE juste méthode. Il y a des choses bonnes et mauvaises dans toutes. C’est pour ça que je prends ce qui me parle et je l’adapte ensuite sur mes enfants.

D’ailleurs certaines choses ont fonctionné sur mon aînée mais pas sur ma dernière.

Je trouve important de s’inspirer de ce qui nous parle, de se faire confiance !

Osez sortir des sentiers battus ! De toute façon quoi que vous fassiez,

les gens auront toujours à redire 😉

IMG_4257.JPG

1ère fois maman à 25 ans. J’ai eu une grossesse plutôt difficile, sur le plan physique (vomissement les 6 premiers mois, douleurs dorsal qui m’ont valu un arrêt de travail assez précoce), qui ne m’a pas laissé un souvenir très agréable… Certaines femmes adorent être enceinte, je fais partie de celle qui s’en passerait bien. J’ai donc donné naissance à ma fille en décembre 2018 dans la maternité d’Yverdon. Nous avions suivi des cours d’haptonomie avec mon conjoint mais l’accouchement a été plus dure que ce que j’avais imaginé. J’ai pu accoucher par voie base avec la pose d’une péridurale après de longues  heures d’attente. J’ai découvert l’allaitement que nous avons réussi à tenir durant 4 mois exclusif et les joies du portage et du cododo.

La naissance de ma fille m’a appris énormément sur moi et je m’épanouis pleinement dans mon rôle de maman. En 2019, j’ai découvert le métier de doula, métier dont je n’avais jamais entendu parler jusqu’ici. Cette formation m’est apparue comme une évidence ! Je venais de passer par la naissance et malgré tout ce que nous avions pu mettre en place, nous nous sommes rendus compte qu’il était très difficile d’avoir les bonnes questions, les bonnes préparations au vue d’un premier accouchement.  Je manquais cruellement d’informations et le personnel médical ne prenait pas toujours le temps de nous les fournir si nous ne les demandions pas, mais comment les demander quand on ne les connait pas ?

 

C’est pourquoi j’ai décidé de suivre cette formation afin d’aider les futurs parents à se préparer pleinement à ce moment si unique et précieux que la naissance de son enfant. Pouvoir avoir du soutien émotionnel, des informations et une épaule sur laquelle se reposer durant toute cette période d’avant à après la naissance.

Je partage également mon quotidien avec deux chiens, qui m'ont amené à me former dans le domaine canin (éducation, comportement et communication animale). afin de pouvoir accompagner les familles pour intégrer leur compagnon à leur nouvelle vie de famille.

En juillet 2020, j'ai eu le bonheur d'accueillir ma deuxième fille. Pour cette grossesse et grâce à mes nouvelles connaissances, j’ai pu mettre en place un joli projet de naissance. Mon accouchement a pu se dérouler comme nous le désirions, je vous laisse lire mon récit.

 

Une doula, c'est quoi ?

Poncet Cocoon WEB-17.jpg

"Une doula est une femme aux cotés de la femme enceinte et de ceux qui l'entourent, elle est à l'écoute de ses désirs, ses besoins et la suit dans ses choix. Elle propose un accompagnement dans la continuité, une relation de confiance, de complicité et d'intimité de femme à femme."

Le mot “doula”, du grec ancien, est utilisé aujourd’hui dans le domaine de la périnatalité, pour nommer une femme qui a pour vocation d’aider une autre femme et son entourage pendant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale, grâce à son expérience et à sa formation. Elle incarne la figure féminine qui se tenait autrefois auprès de la femme qui met au monde son bébé, aux côtés de la sage-femme.

la doula a pour vocation d’accompagner et de soutenir la future mère et son entourage pendant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale, grâce à son expérience et à sa formation, et cela uniquement en complément du suivi médical choisi par les parents (hôpital, clinique, sage-femme libérale…). Elle accompagne sans discrimination liée aux origines, à la religion ou à la préférence sexuelle des parents. Une doula n’a pas de fonction médicale, elle n’est pas thérapeute. Elle soutient le travail des sages-femmes.

"Une doula accompagne, soutient, entoure, les femmes seules ou les couples, et leurs proches. Elle n'exerce pas le métier de sage-femme. Elle s'engage à la confidentialité et se soumet au secret professionnel."

Diverses études démontrent les résultats positifs d’un accompagnement affectueux et

rassurant d’une doula pendant l’accouchement :

  • la durée des contractions se voit diminuée

  • le recours aux antalgiques et aux calmants, voire à l’anesthésie par péridurale est moins fréquent,

  • les complications sont réduites

  • les médicaments qui stimulent les contractions sont moins souvent administrés

  • le nombre de naissances par forceps ou ventouse est plus faible

  • les naissances par césarienne sont plus rares

  • les nouveau-nés se montrent plus éveillés et prennent plus facilement le sein

  • la relation du couple se voit renforcée.

"Être doula est une manière d'être et non de faire."

 

Contactez-moi

Justine Poncet
 

Rue Plans-Praz 6A, 1337 Vallorbe

Tel : 078/679.04.97

Email : just.poncet@hotmail.com

Merci pour votre envoi !