DSC_7696.JPG
 

Mon histoire

Depuis que je suis toute petite, j’ai toujours rêvé de devenir maman. J’avais planifié ma vie entière en décidant de le devenir à l’âge de mes 25 ans.

J’ai la chance d’avoir eu une maman extraordinaire et je voulais à tout prix reproduire son parcours de vie. Ma maman a rencontré mon père adolescente, ils se sont mariés, m’ont eu moi et mon frère et sont actuellement toujours mariés et de supers parents.

Ma vie amoureuse n’a cependant pas été aussi simple et j’ai bien cru ne pas pouvoir réaliser mes souhaits en temps voulu… Mais le destin en a fait autrement et j’ai finalement rencontré le père de mes futurs enfants qui m’a permis de vivre tous ces rêves !

Je suis donc tombé enceinte l’année de mes 25 ans. J’ai eu une grossesse plutôt difficile, sur le plan physique (vomissement les 6 premiers mois, douleurs dorsal qui m’ont valu un arrêt de travail assez précoce), qui ne m’a pas laissé un souvenir très agréable… Certaines femmes adorent être enceinte, je fais partie de celle qui s’en passerait bien. J’ai donc donné naissance à ma fille en décembre 2018 dans la maternité d’Yverdon. Nous avions suivi des cours d’haptonomie avec mon conjoint mais l’accouchement a été plus dure que ce que j’avais imaginé. J’ai pu accoucher par voie base avec la pose d’une péridurale après de longues  heures d’attente. J’ai découvert l’allaitement que nous avons réussi à tenir durant 4 mois exclusif et les joies du portage et du cododo.

 

La naissance de ma fille m’a appris énormément sur moi et je m’épanouis pleinement dans mon rôle de maman. En 2019, j’ai découvert le métier de doula, métier dont je n’avais jamais entendu parler jusqu’ici. Cette formation m’est apparue comme une évidence ! Je venais de passer par la naissance et malgré tout ce que nous avions pu mettre en place, nous nous sommes rendus compte qu’il était très difficile d’avoir les bonnes questions, les bonnes préparations au vue d’un premier accouchement.  Je manquais cruellement d’informations et le personnel médical ne prenait pas toujours le temps de nous les fournir si nous ne les demandions pas, mais comment les demander quand on ne les connait pas ?

 

C’est pourquoi j’ai décidé de suivre cette formation afin d’aider les futurs parents à se préparer pleinement à ce moment si unique et précieux que la naissance de son enfant. Pouvoir avoir du soutien émotionnel, des informations et une épaule sur laquelle se reposer durant toute cette période d’avant à après la naissance.

Je partage également mon quotidien avec deux chiens, qui m'ont amené à me former dans le domaine canin (éducation, comportement et communication animale). afin de pouvoir accompagner les familles pour intégrer leur compagnon à leur nouvelle vie de famille.

En juillet 2020, j'ai eu le bonheur d'accueillir ma deuxième fille. Pour cette grossesse et grâce à mes nouvelles connaissances, j’ai pu mettre en place un joli projet de naissance. Mon accouchement a pu se dérouler comme nous le désirions, je vous laisse lire mon récit.

 

Une doula, c'est quoi ?

Dans de nombreux pays, la femme qui accouche est soutenue par d’autres femmes qui assurent une fonction non médicale. 
À l’instar de la signification symbolique du terme grec «servante de la femme», les doulas offrent leurs services aux femmes enceintes pour compléter l’accompagnement à la naissance par une sage-femme. L’objectif consiste à apporter un soutien émotionnel et physique supplémentaire, non seulement à la femme, mais aussi au couple.

L’accompagnement avant…

 

Il commence au cours des trois derniers mois de la grossesse, ou avant en cas de besoin spécifique. Pendant cette première étape, la femme ou le couple rencontrent leur doula pour apprendre à se connaître et pour discuter de la naissance à venir ainsi que des changements que cela entraîne. Au cours de ces entretiens, les questions, les besoins personnels et les diverses conceptions non seulement de la naissance à venir, mais aussi de la future vie de famille sont discutés ouvertement.

Grâce à cette préparation commune, un rapport de confiance s’établit qui permet au couple – et en particulier à la future maman – de se sentir compris. Deux semaines avant la date prévue de l’accouchement, la doula entame son «service de piquet», ce qui signifie qu'elle reste joignable 24h/24 pour le cas où les premières contractions se manifestent.

…pendant…

La doula rejoint la femme à son domicile ou la retrouve à l’hôpital, voire à la maison de naissance. Elle reste présente pendant tout le temps de l’accouchement, peu importe sa durée!
Pendant le travail, la doula offre à la mère un soutien émotionnel et de l’aide pratique en recourant à son savoir-faire et à ses propres expériences. La présence à la fois discrète et attentive de la doula permet d’aider la femme à mieux se concentrer sur le travail d’accouchement et à vivre pleinement ces moments uniques. Du fait que la doula est également une interlocutrice rassurante pour le partenaire, la femme en travail est libérée du souci du bien-être de son compagnon et peut se concentrer pleinement sur le processus de la naissance.
La doula crée un espace propre au futur père dans lequel il a toute sa place pour vivre et partager activement l'aventure de la naissance. Cela lui permet de canaliser toute son énergie vers la relation émotionnelle avec la mère et l’enfant, et ce, en se sentant réellement soutenu. La doula peut aussi guider le futur père pour qu'il soit un acteur indispensable, activement impliqué dans le processus de la naissance et pour qu’il ne se sente pas superflu, voire inutile. Et si, à un moment donné, il ressent le besoin de se retirer, il peut le faire puisqu’il sait qu’il peut compter sur la présence de la doula.

 

Ce sentiment de «sécurité» est également ressenti par l’enfant. Il sera marqué positivement par sa naissance, l’accueil affectueux et le premier contact physique avec ses parents.


…et après la naissance de votre enfant

En principe, deux entretiens postnataux sont prévus avec la doula pour discuter ensemble de la manière dont l’accouchement a été vécu. Leur but est de permettre aux parents de mieux assimiler l'expérience de la naissance ainsi que de se tourner avec lucidité vers la nouvelle étape de la vie familiale. En cas de questions ou de doutes, la doula reste une interlocutrice précieuse au cours des premiers mois de vie de l’enfant. Elle fournit volontiers les adresses des points de contact compétents.

Les avantages de l’accompagnement à la naissance par une doula

 

Diverses études démontrent les résultats positifs d’un accompagnement affectueux et rassurant d’une doula pendant l’accouchement :

  • la durée des contractions se voit diminuée

  • le recours aux antalgiques et aux calmants, voire à l’anesthésie par péridurale est moins fréquent,

  • les complications sont réduites

  • les médicaments qui stimulent les contractions sont moins souvent administrés

  • le nombre de naissances par forceps ou ventouse est plus faible

  • les naissances par césarienne sont plus rares

  • les nouveau-nés se montrent plus éveillés et prennent plus facilement le sein

  • la relation du couple se voit renforcée.

 

Contactez-moi

Justine Poncet
 

Chemin des Vignes 6, 1352 Agiez

Tel : 078/679.04.97

Email : just.gut@bluewin.ch

Suivez moi sur les réseaux sociaux

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle