Rechercher

La rose


La rose touche les personnes au plus profond de leur âme, elle est associée à la "féminité", ce qui explique pourquoi, elle est liée aux déesses de la fertilité Ishtar, Isis, Cybèle, Aphrodite, Vénus ou Freya. Dans la mythologie grecque, la reine des fleurs a été créée par deux déesses : Cybèle, la Déesse mère, était jalouse d'Aphrodite, à la naissance de laquelle des roses blanches étaient apparues sur l'écume de mer. Elle a donc créé la rose buisson de couleur rose, encore plus belle. Une autre légende raconte que la rose de Provins serait née du sourire du dieu Eros, qui comme on le sait, apporte l'amour passionné. Toutefois, la rose n'était pas uniquement le symbole de l'érotisme et de l'amour. C'est surtout la rose blanche qui, dans les sociétés secrètes, était considérée comme un signe de discrétion. C'est pourquoi le groupe de résistants allemands courageux, fondé en 1942 par Hans et Sophie Scholl, s'était appelé la "Rose blanche".


De part ces différentes couleurs, elle me rappelle, personnellement, la féminité à travers les différentes phase de notre cycle :

  • La rose blanche, initialement associée à la pureté, l'innocence et la sympathie, représente notre été, notre ovulation, en lien à la couleur blanche de notre glaire cervicale.

  • La rose orange, le désir et la passion, me fait penser à notre automne intérieur.

  • La rose rouge, qui représente l'amour et la passion, pour notre hiver, en lien à la couleur rouge vif de nos lunes.

  • La rose rose, pour la tendresse et la gratitude, en lien à notre printemps.

Je l'utilise lors de mes soins pour tous les aspects précités, mais également pour ces vertus anti-inflammatoire, astringente, anti-diarrhéique, cicatrisante, purifiante, dépurative, germicide, apaisante et aphrodisiaque.


Cette magnifique plante ne contient aucune contre-indication, elle peut donc être utilisée à tout moment de la vie. Elle nous accompagne lors de la guérison de l'utérus, de la sphère féminine et l'éveil du féminin. Elle nous aide à guérir les peurs, les doutes, les mémoires traumatiques, les blessures physique et émotionnelles. Retrouver l'équilibre dans notre bassin et petit bassin passe aussi par retrouver qui nous sommes profondément en tant que femme, en retrouvant notre douceur et notre puissance

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout