top of page

6ème rencontre cycle chamanique


Cette fois-ci, nous nous retrouvons en forêt. Les énergies de cette forêt sont puissantes, elles sont là pour nous accueillir et nous porter dans nos explorations.


Tout au long du mois, j'ai exploré mes 4 directions. Mon rituel était de m'y connecter, le matin, dans mon lit, à mon réveil. Je n'ai pas réussi à le faire chaque jour, étant parfois réveillée par les filles avant même mon réveil... Les jours où je n'ai pas pu le faire, j'ai remarqué que j'étais moins ancrée, moins patiente, etc.


On commence cette rencontre par la rencontre des 3 dernières portes :

  • Porte de la terre mère

Après avoir emprunter le passage, je retrouve ma louve, toujours dans la joie et l'amour. Elle me fait emprunter un immense escalier et nous descendons dans les profondeurs de la terre. J'arrive en face d'un immense arbre, dont les racines et les pierres gardent une immense et majestueuse porte. Je ne parviens pas y entrer, je reste devant cette porte, dans cette ambiance sombre, lourde, mais toujours positive.

  • Porte du ciel

Le temps est venu est de repartir et de découvrir la porte du ciel. Je me sens aspirée par le ciel et je me retrouve face à une immense porte de lumière. Je passe cette porte est découvre un monde angélique, lumineux et rempli d'amour. Je sens la présence des anges et des êtres de lumière. Je m'y sens bien, en sécurité.

  • Porte du grand mystère

Puis vient le temps de découvrir la porte du grand mystère, cet espace du coeur, notre centre. J'y vois des projections de moi-même, de mes enfants, de ma vie. Je me sens d'un coup remplie d'amour, de bienveillance, de chaleur et d'apaisement. Cette porte, c'est moi, mon essence. Je me sens tellement bien que je pourrai m'endormir, ici, au creux de mon coeur.


La deuxième partie de la journée sera consacrée à un rituel autour des 4 directions.

La rencontre avec le tabac : le tabac amène de la force, de la clarté et de l'ancrage. Aujourd'hui, nous allons le rencontrer sous forme de macérât. Les gardiennes nous déposent un peu de ce macérât au creux de notre main et nous l'inhalons à travers une narine à la fois, en pleine conscience.


N'ayant jamais fumé, à part une pipe chamanique lors de la création de mon tambour, je n'ai absolument pas l'habitude du goût du tabac, que je trouve très fort.


Très vite, je commence à avoir un léger mal de tête, comme une impression de nausée.


Nous partons ensuite aux 4 directions, dans notre forêt afin de trouver des objets, au sol, qui incarneront nos directions. Je me connecte à la force de mes 4 gardiens et je trouve par terre, des petits objets de la forêt. On créera ensuite 4 baluchons de tabac à disposer sur notre autel personnel aux 4 directions.


Cette rencontre m'aura faite prendre conscience d'une chose. Depuis plusieurs semaines, je suis très connectée au monde d'en haut, par les soins énergétiques, etc. Mais je sais que mon ancrage est plutôt mauvais... D'ailleurs après avoir pris le tabac, cette plante qui ancre, je me suis sentie vaseuse... c'était comme si on venait me chercher de force, là-haut, et que la descente était difficile. Je suis entrée facilement dans la porte du ciel, mais je n'avais pas pu ouvrir celle de la terre mère, je comprends mieux pourquoi maintenant...


J'ai vraiment envie de connecter avec mes guides, avec ce monde subtile, et j'ai compris qu'il fallait d'abord que je prenne soin de mon ancrage. Donc ce mois, mon objectif est de prendre le temps de m'ancrer avant chacune de mes pratiques !


Aho


.



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page