top of page

4ème rencontre cycle chamanique

Dernière mise à jour : 6 juin 2023

Il est temps de rencontrer notre guide. Lors de nos voyages, il est là, il nous accompagne dans le monde d'en bas, du milieu et d'en haut.


Mais l'exercice du jour est encore différent. Aujourd'hui, on demande à notre guide de nous incorporer. En gros, on devient notre guide.


J'ai hâte de vivre ce moment. Moi, femme-louve, qui essaie d'incarner ma nature sauvage, je vais vivre l'expérience d'être une louve, et pas n'importe laquelle, d'être ma louve.


J'avoue avoir un peu de peine à me mettre dans l'exercice. Mon esprit cartésien me rappelle que non, je ne suis pas une louve, je suis Justine, en train de faire des trucs bizarres...


Je me force un peu, je l'appelle, j'essaie vraiment de me mettre dans l'exercice. J'ai envie de vivre ce moment, j'ai envie de ressentir sa présence en moi, envie de n'être plus qu'une.


Quand soudain, elle est là, à côté de moi, elle me regarde avec ces yeux perçants. Et voilà que se sont mes yeux. J'ai soudain l'impression d'avoir d'immenses oreilles tendues, droites. Je les sens tourner à chaque bruit, même minime. Elles m'indiquent une présence, proche, mais aussi lointaine.

Ma tête tourne selon mes oreilles, pour leur permettre d'entendre parfaitement la provenance du bruit. Je reste plutôt immobile, j'analyse ce qui m'entoure, même si j'ai les yeux bandés. J'arrive à savoir où chaque personne se trouve, où sont les dangers éventuels. Je reste sur mes gardes et j'écoute, j'écoute ce monde nouveau.


Je suis restée plusieurs minutes dans cet état, 15-20 min je pense. Cette sensation de tout entendre, de pouvoir analyser son terrain tout en restant caché. Cette sensation de pouvoir sur son environnement. Cette expérience était incroyable, l'espace d'un instant, j'étais une louve...


Aujourd'hui, je comprends mieux certains de mes comportements en société. Cette façon de rester à l'écart et d'observer. Je ressens la présence de ma louve dans mes comportements, également dans ma façon de materner mes enfants. Toujours présente, en les ayant à l'oeil, prête à bondir au moindre danger.


Je suis femme-louve.


J'ai hâte de cheminer encore à tes côtés.


Aho







15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page